Buon natale à toutes les marmottes


Alors que nous nous préparons tous à fêter Noël dans une ambiance étrange, où la peur se mêle au bonheur de nous retrouver ensemble autour de la même table, je vous adresse ce petit billet pour vous informer des activités de la Pivarella ou plutôt – il faut bien l’avouer – de notre hibernation. Le confinement a eu raison de notre belle énergie. Lancer une association pendant cette période était un défi que nous aurions pu relever, mais nous n’avons pas réussi… L’impossibilité d’organiser réunions et rencontres m’a précipité au fond de mon terrier. Je suis devenue marmotte. Eh oui, j’ai vérifié, il y en a en Corse !

De plus, l’avis de l’association Umani sur le terrain où nous projetions d’ouvrir un jardin collectif a été mitigé : pas assez de soleil, trop de travail de défrichage… Dont acte. Nous allons recueillir d’autres avis, chercher peut-être d’autres implantations possibles pour le projet. En tout cas, sachez que nous n’avons pas renoncé !

D’autant moins que du fond de mon terrier, la volonté de construire « durable » et « local » m’apparaît de plus en plus nécessaire pour affronter les conséquences de la pandémie sur l’économie insulaire.

Peut-être faudra-t-il attendre le printemps, un troisième confinement étant de l’ordre du possible (probable ?) en janvier. Peut-être pas.

Cette pandémie a quelques vertus : elle nous apprend la responsabilité. Gageons que cette conscience responsable vis à vis de ceux qui nous sont les plus proches puisse nous engager à mieux comprendre les enjeux liés à la préservation de nos sociabilités ancrées dans nos territoires dont nous nous devons d’assurer l’avenir.

L’autre leçon c’est d’apprendre à vivre dans le présent.

Rendez-vous en janvier pour un nouveau billet… D’ici là, chacun dans vos terriers, (avec le droit de creuser des tunnels sous la mer, ouf ! ) profitez bien de Noël qui, croyants ou pas, nous invite à la joie !


Sylvia Cagninacci, présidente de la Pivarella.






75 vues

Posts récents

Voir tout